Search

GOA NO LIMITS ®

Goa No Limits is a Photographic Journey into the Limitless Creativity from and in Goa.

Tag

France

Burn and Burp Festival 26-27-28/4/2013- Inox Courtyard Panaji

 

 

There is one thing, which for us Europeans is very important, this is punctuality! But in India you seem to ignore the notion of time. How often I had to wait 1 hour, 2 hours or even overnight for appointments made by the people themselves they may be workers or friends or even business partners

It’s the same with all your events, including those planned well in advance. For example, “The European Film Festival” which began its opening night with more than an hour late and yesterday the “Burn and Burp Festival” scheduled to begin at 15 pm in the courtyard of the Inox and when we arrived at 7:30 p.m. was not ready yet! Some were still in the sound adjustments on stage, the restaurants were trying to glowing the coals of their BBQ (Burn) and, if the stand supposed to sell beer (Burp) was there, there was still no one on place and no beer! But people, who like us wanted to join the party, they were very present, waiting to eat, drink and have fun … and many people have left disappointed.

So at 20:30 we left without seeing anything because there was nothing to see. Shame!

—————–English>——————Français——————————————–

Il y a une chose, qui pour nous européens est très importante, c’est la ponctualité ! Mais en Inde vous semblez ignorer cette notion de temps. Combien de fois j’ai du attendre 1 heure, 2 heures voire même jusqu’au lendemain pour des rendez-vous fixés par les personnes elles-mêmes qu’ils soient amis ou ouvriers ou encore partenaires en affaires…

Il en va de même avec tous vos événements, y compris ceux programmés longtemps en avance. Par exemple, “Le Festival du film européen” qui a commencé sa soirée d’inauguration avec plus d’une heure de retard et hier le “Burn and Burp Festival” qui devait commencer à 15 h dans la cour de l’Inox et qui lorsque nous sommes arrivées à 19h30 n’était pas encore prêt ! On en était encore aux réglages de la sono sur la scène, les restaurants tentaient de faire rougeoyer les braises de leurs BBQ (Burn) et si le stand censé vendre la bière (Burp) était bien là, il n’y avait encore personne sur place et pas de bière ! Par contre les personnes qui comme nous voulaient participer à la fête étaient elles bien présentes, attendant de pouvoir manger, boire et s’amuser… et nombreux sont ceux qui sont repartis déçus. A 20h30, nous avons donc quitté les lieux sans avoir rien vu puisqu’il n’y avait rien à voir. Dommage !

Jazz Goa – Colin D’Cruz

ColinInternational Jazz Day (30th of april) was started by the UNESCO last year. This year the main concert is going to be in Istanbul with artistes like Herbie Hancock. Jazz Goa decided to host an event in Panjim at the Municipal Garden, from 5 pm till 10 pm, featuring musicians like Gérard Machado, coming down from Bangalore. Goan musicians have been invited too. It’s a great opportunity to hear and be heard”,  said Colin D’Cruz, the Goan famous jazz bassist.

 Did you know that Colin is looking for the next talented voice ?

You have a song ? Contact goanolimits@gmail.com, we will put you in contact with Colin. All you need is the song lyrics and the tune and Colin will do all the arrangements and record the music for you, for free.

Audacious enough to take the challenge ? Are you the next Voice ?

—————–English>———————-Français—————————————

“La Journée internationale du jazz (30 avril) a été lancé par l’Unesco l’an dernier. Cette année, le concert vedette se déroulera à Istanbul avec des artistes comme Herbie Hancock. Jazz Goa a décidé d’organiser un événement à Panjim dans le Jardin Municipal, de 17 heures à 22 heures, avec des musiciens comme Gérard Machado, venant spécialement de Bangalore. Des musiciens de Goa ont également été invités. Ce sera une excellente occasion d’entendre et d’être entendu “, dit Colin D’Cruz , le célèbre bassiste de jazz Goanais .

Saviez vous que Colin recherche la prochaine Voix ?

Vous avez une chanson? Contacter nous sur goanolimits@gmail.com, nous vous mettrons en contact avec Colin. Vous avez besoin des paroles et de l’air de la chanson, Colin fera tous les arrangements et enregistrera la musique pour vous, gratuitement.

Assez audacieux pour relever le défi? Êtes-vous la prochaine voix?

Do it yourself

Deviprasad C Rao

 

It is with simplicity that Deviprasad C Rao welcomed us with a cup of tea with his cats and dogs. “Child, I’ve always drawn, I’ve always loved colors, but I’ve never planned as an artist. I dreamed of being an architect, a policeman or even a spy!” He studied Marketing and worked as a Public Relation and as a journalist-reporter at Times Of India, Indian Express

In 1988, he decided to turn his back on this life to go to what has always attracted him: painting and drawing. In 2002, during a trip to Spain he found Barcelona and his masters Gaudi and Miró. He invents his own language made of lines, dots, drawings, sketches. He is inspired by Miró and Jackson Pollock.

“My paintings are maps, landscapes seen from the sky. Besides, when I fly, I always want to sit near the window and take-off to landing, I look down and remember these contours, these colors, these lines and these points I recreated. Then I always end my paintings with lines and dipping”.

In 2004, he moved to Goa and continues unceasingly to create his world. The meditation helps a lot before starting work. He explores his own identity, his intuition and spontaneity. “The child in me still surprises me. There are no dreams, but visions and wishes.”

And if he does not paint on canvas or on paper, the artist uses his body to be drawn its lines and points up losing his identity.

Deviprasad is interested in the protection of animals. He helps Atul Sarin to find adoptive families for stray dogs and cats in Goa, you can even adopt a three legs’ cow … Check out the “Pet Life” group on Facebook to contact Atul.

India may have lost a spy, but wins one of its most talented artists.

——————English>———————-Français————————————-

C’est en toute simplicité que Deviprasad C Rao nous a reçu autour d’une tasse de thé en compagnie de ses chats et chiens. 

“Enfant, j’ai toujours dessiné, j’ai toujours aimé les couleurs, mais je ne me suis jamais projeté comme artiste. Je rêvais d’être architecte, policier ou même espion !” Il poursuit des études de marketing et travaille comme Public Relation puis comme journaliste-reporter  au Times Of India, Indian Express…

En 1988, il décide de tourner le dos à cette vie pour aller vers ce qui l’a toujours attiré : la peinture et le dessin. En 2002, lors d’un voyage en Espagne il découvre Barcelone et ses maîtres Gaudi et Miró. Il invente alors son propre langage fait de lignes, de points, de dessins, d’esquisses. Il est inspiré par Miró et Jackson Pollock.

” Mes toiles sont des cartes, des paysages vus du ciel. D’ailleurs lorsque je voyage en avion, je veux toujours être assis près du hublot et du décollage à l’atterrissage, je regarde en bas et mémorise les contours, les couleurs, les lignes et les points. Je recrée ensuite ces visions, je termine toujours mes toiles avec les traits et le dipping”.

Dès 2004, il s’installe à Goa et continue sans cesse à créer son monde. La méditation l’aide beaucoup avant de commencer une oeuvre. Il y explore sa propre identité, ses intuitions, sa spontanéité. ” L’enfant en moi me surprend toujours. Il n’y a pas de rêve, mais des visions et des désirs”.

Et s’il ne peint pas sur toile ou sur papier, l’artiste utilise son propre corps pour y tracer ses lignes et ses points, jusqu’a en perdre son identité.

Deviprasad s’intéresse à la protection des animaux. Il aide Atul Sarin pour trouver des familles d’adoption pour les chiens et chats errants de Goa, vous pouvez même adopter une vache a 3 pattes… Allez voir le group “Pet Life” sur Facebook pour prendre contact avec Atul.

L’Inde a peut être perdu un espion, mais elle a gagné l’un de ses plus talentueux artistes.

Goa No Limits bother!!!

images-6Surprise, surprise … when yesterday I wanted to post our new article on the Goan groups in which “Goa No Limits” is a subscriber to see that we have been banned and we have even been reported on Facebook that has blocked one of our account!

Thank you to all these groups, we will not mention, because they really not worth it because you confortez us in our determination to continue this blog and contrary to what you hoped for we come away even stronger and resolved! The most false pretexts are discussed and all the cheap shots seem to be allowed. But “The droll of the toad will not reach the white dove” and “the dog barks but the caravan moves” (French proverbs) …

Thank you to all others groups who understood our approach and continue to give unto us the word.

“Goa No Limits” will continue to give you outstanding addresses, whether it be restaurant, hotels, shops, tips for recycling and many other things.

“Goa No Limits” starts to truly buzz on the Internet and it bothers!

————–English>———————Français——————————————-

Goa No Limits dérange !!!

Surprise, surprise… quand hier, j’ai voulu poster notre nouvel article sur les groupes dans lesquels “Goa No Limits” est abonné de voir que nous en avons été banni et que nous avons même été signalé sur Facebook qui a bloqué l’un de nos compte !

Merci à tous ces groupes, que nous ne mentionnerons pas, parce qu’ils n’en valent vraiment pas la peine, car vous nous confortez dans notre détermination de continuer ce blog et que contrairement à ce que vous espériez nous en ressortons encore plus fortes et résolues ! Les prétextes les plus fallacieux sont évoqués et tous les coups bas semblent être permis. Mais “la bave du crapeau n’atteint pas la blanche colombe” et “le chien aboie la caravane passe” (proverbes français)…

Merci aux autres groupes qui ont compris notre démarche et qui continuent à nous donner la parole.

“Goa No Limits” continuera à vous donner des adresses remarquables, que ce soit des restaurant, des hôtels, des boutiques, des conseils pour recycler et bien d’autres choses encore.

“Goa No Limits” commence à faire réellement le buzz sur Internet et ça dérange !

Earth Day

To celebrate Earth Day we offer a gallery to give you ideas for recycling.

Bottle of plastic, cans, tires, pieces of wood, old bicycle … everything is good to make a new life to these “garbage”. We even offer you to build your eco friendly Porsche (this one is really for handymen) but everything else is easy to achieve.

You have problems to create these objects, contact us on our three media: Fan page and group on Facebook or on our blog www.goanolimits.com

——————-English>—————Français——————————————–

Pour fêter la Journée de la terre nous vous proposons une galerie de photos pour vous donner des idées de recyclage. De la bouteille de plastic, des boîtes de conserve, des pneus, des morceaux de bois, une vieille bicyclette… tout est bon pour refaire une nouvelle vie à ces “ordures”. Nous vous proposons même de construire votre eco friendly Porsche (là, c’est vraiment pour les bricoleurs avertis) mais tout le reste est facile à réaliser

Vous avez des problèmes pour créer ces objets, contactez-nous sur nos 3 médias : Fan page et groupe sur Facebook ou sur notre blog http://www.goanolimits.com

18th European Film Festival – Maquinez Palace – Panjim

 

 

Yesterday, in the presence of Consul General of Portugal, M. Antonio Sabido Costa, Consul General of Sweden Mrs Fredrika Ornbrant, Mrs Marianne Borgo, M. Vishnu Wagh, M. Prasad Lolayekar and M. Shripad Naik, started the 18th European Film Festival to be held at Maquinez Palace up April 30.

Spectators will have the chance to view a selection of 24 movies, subtitles in English, which have never been projected in India. This year the festival has chosen to celebrate women. Some of the movies are comedies, some are dramas and some are unclassifiable just as life itself.

We particularly recommend:

26/4 -2:30 PM: “Water Lilies” by Céline Sciamma, French film

26/4 -5:00 PM: “Eccentricities of a blond hair Girl” by Manuel de Oliveira, Portuguese film.

The entrance is free. On first come first served basis.

For more information, go to https://www.facebook.com/pages/Entertainment-Society-of-Goa/149681861739929?fref=ts or http://eeas.europea.eu/delegations/india

——————-English>——————Français—————————————–

Hier, en présence du Consul Général du Portugal, M. António Sabido Costa, du Consul général de Suède Mme Fredrika Ornbrant, de Mme Marianne Borgo, de messieurs Vishnu Wagh, Prasad Lolayekar et Shripad Naik, a débuté le 18ème Festival du Film Européen qui se tiendra jusqu’au 30 avril au Maquinez Palace Auditorium. Les spectateurs auront la chance de visionner une sélection de 24 films, sous-titrés en anglais, qui n’ont jamais été projetés en Inde.

Cette année le festival a choisi de célébrer les femmes. Certains films sont des comédies, d’autres des drames et certains sont inclassables, tout comme la vie elle-même.

Nous vous recommandons tout particulièrement  :

le 26/4 à 14h30 : “Water Lilies” de Céline Sciamma, film français,

le 26/4 à 14h30 : “Eccentricities of a blond hair Girl” de Manuel de Oliveira, film portugais.

L’entrée est gratuite. Premier arrivé, premier servi.

Pour de plus amples renseignements, allez sur https://www.facebook.com/pages/Entertainment-Society-of-Goa/149681861739929?fref=ts or  http://eeas.europea.eu/delegations/india

Annual dinner of “La Confrérie de la chaîne des Rôtisseurs” at Le poisson Rouge

Yesterday we had the privilege of attending the annual dinner of “La Confrérie de la chaîne des Rôtisseurs” held at “Le Poisson Rouge“.

The chief Gregory Bazire has outdone itself with a menu that has won thirty people, members of the Confrérie, for the occasion. The wines chosen with great care from Italy, France and South Africa, have revealed and raised the FrancoIndian flavors of the dishes, all prepared with seasonal ingredients, to the delight of our palate .

Yesterday, we were proud to be French and see that the values ​​of our country  are exported worldwide to communicate to many gourmets the pride of ​​France: its gastronomy!

La Confrérie was created in 1950, but its origins go back to 1248, during the reign of King Louis IX (Saint Louis). This is now a truly international gastronomic association dedicated to honoring the preservation of traditions and practices of the old French guild in a context quite contemporary and international.

The main purpose of La Chaîne des Rôtisseurs is to shine in the world by asserting its presence in over 75 countries with over 25,000 members to:

• Promote a network of talented professionals in the arts of the table and the waiter.

• Promote international trade, particularly through the main chapters, places of real encounter between lovers, a cultural home and friendship.

• Provide assistance to the Association charities and food assistance to people in need.

• Reconciling tradition respecting the values ​​that for centuries formed the basis of his philosophy and innovation by constantly adapting to changes in contemporary society… and Vive la chaîne !

Vive la France!

http://www.chainedesrotisseurs.com/

——————–English>——————-Français—————————————-

Nous avons eu hier l’immense privilège de participer au dîner annuel de “La Confrérie de la chaine des Rôtisseurs” qui s’est tenu au restaurant “Le Poisson Rouge”.

Le chef Gregory Bazire s’est surpassé avec un menu qui a conquis la trentaine d’hôtes, membres de la Confrérie, présents pour l’occasion. Les vins, choisis avec le plus grand soin en provenance d’Italie, de France et d’Afrique du Sud, ont révélé et relevé les saveurs franco-indiennes des plats, tous préparés avec les produits de saison, pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Hier, nous étions fières d’être françaises et de voir que les valeurs  de notre pays s’exportent partout dans le monde pour faire connaitre aux nombreux gourmets ce qui fait la fierté de la France : sa gastronomie !

La Chaîne des Rôtisseurs a été créé en 1950, mais ses origines remontent à 1248, sous le règne du Roi Louis IX, Saint Louis, elle est aujourd’hui une association gastronomique véritablement internationale, consacrée à honorer la préservation des traditions et des pratiques de l’ancienne guilde française dans un contexte tout à fait contemporain et international.

L’objectif principal de la Chaîne des Rôtisseurs est de rayonner dans le monde entier en affirmant sa présence dans plus de 75 pays avec plus de 25000 membres :

  • Promouvoir un réseau de professionnels de grand talent dans les domaines des arts de la table et de la sommellerie.
  • Favoriser les échanges internationaux, notamment à la faveur des Grands Chapitres, véritables lieux de rencontre entre les amateurs de gastronomie, d’hospitalité culturelle et d’amitié.
  • Apporter par son Association Caritative aide et assistance alimentaire à ceux qui sont dans le besoin.
  • Concilier Tradition par le respect des valeurs qui au fil des siècles ont constitué le socle de sa Philosophie et Innovation par une adaptation permanente aux évolutions de la société contemporaine… et que vive la Chaîne !

Et Vive la France !

What to do with plastic bottles and cans ?

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: