There is one thing, which for us Europeans is very important, this is punctuality! But in India you seem to ignore the notion of time. How often I had to wait 1 hour, 2 hours or even overnight for appointments made by the people themselves they may be workers or friends or even business partners

It’s the same with all your events, including those planned well in advance. For example, « The European Film Festival » which began its opening night with more than an hour late and yesterday the « Burn and Burp Festival » scheduled to begin at 15 pm in the courtyard of the Inox and when we arrived at 7:30 p.m. was not ready yet! Some were still in the sound adjustments on stage, the restaurants were trying to glowing the coals of their BBQ (Burn) and, if the stand supposed to sell beer (Burp) was there, there was still no one on place and no beer! But people, who like us wanted to join the party, they were very present, waiting to eat, drink and have fun … and many people have left disappointed.

So at 20:30 we left without seeing anything because there was nothing to see. Shame!

—————–English>——————Français——————————————–

Il y a une chose, qui pour nous européens est très importante, c’est la ponctualité ! Mais en Inde vous semblez ignorer cette notion de temps. Combien de fois j’ai du attendre 1 heure, 2 heures voire même jusqu’au lendemain pour des rendez-vous fixés par les personnes elles-mêmes qu’ils soient amis ou ouvriers ou encore partenaires en affaires…

Il en va de même avec tous vos événements, y compris ceux programmés longtemps en avance. Par exemple, « Le Festival du film européen » qui a commencé sa soirée d’inauguration avec plus d’une heure de retard et hier le « Burn and Burp Festival » qui devait commencer à 15 h dans la cour de l’Inox et qui lorsque nous sommes arrivées à 19h30 n’était pas encore prêt ! On en était encore aux réglages de la sono sur la scène, les restaurants tentaient de faire rougeoyer les braises de leurs BBQ (Burn) et si le stand censé vendre la bière (Burp) était bien là, il n’y avait encore personne sur place et pas de bière ! Par contre les personnes qui comme nous voulaient participer à la fête étaient elles bien présentes, attendant de pouvoir manger, boire et s’amuser… et nombreux sont ceux qui sont repartis déçus. A 20h30, nous avons donc quitté les lieux sans avoir rien vu puisqu’il n’y avait rien à voir. Dommage !