A small shop that of the input, invites us to look around the various care products, arranged in series. Vendors charming and welcoming. Tempting smells. You want to buy all the perfumes. Small accessories to exfoliate, bamboo creams to firm, pomegranate cream to hydrate the skin, banana shampoos, strawberry fragrance … Welcome in the kingdom of Dame Anita Roddick.

Was that she had thought of such a success when she opened her first store in Brighton in 1976? Originally, she wanted to convey the traditional recipes of some African tribes. Since the brand is committed and is anchored on solid principles and values ​​such as the protection of animals, fair trade, preservation of the planet, the human rights and self-esteem.

At different ethics, different clientele. In Europe, if you want to show your interest in the “noble causes” the bathroom is filled with all the products of the brand. Is it the same in India? In any case, if this is the case, we can only rejoice in and say that here too there is concern about the future of the planet and over is sure to make Goa a green and clean place.

———-English>——————–Français————————————————

Une petite boutique qui, des l’entrée, invite à regarder un peu partout les différents produits de soins, rangés par gamme. Des vendeurs charmants et accueillants. Des odeurs alléchantes. On a envie d’acheter tous les parfums. Des petits accessoires pour s’exfolier, des crèmes au bambou pour se raffermir, s’hydrater la peau avec de la crème à la grenade, des shampoings à la banane, des parfums à la fraise… Bienvenue au royaume de Dame Anita Roddick.

Est qu’elle avait pensé à une telle réussite lorsqu’elle a ouvert son 1er magasin à Brighton en 1976 ? A l’origine, elle a voulu transmettre les recettes ancestrales de certaines tribus africaines. Depuis la marque s’est engagée et est bien ancrée sur des principes et des valeurs solides tels que  la sauvegarde des animaux, le commerce équitable, la préservation de la planète et les droits de l’homme et l’estime de soi.

A éthique différente, clientèle différente. En Europe, si on veut montrer son intérêt pour les “causes nobles” on remplit sa salle de bain avec tous les produits de la marque. Est-ce la même chose en Inde ? En tout cas, si c’est le cas, on ne peut que s’en réjouir et se dire qu’ici aussi on se préoccupe de l’avenir de la planète et que la relève est assurer pour faire de Goa un endroit vert et propre.